Search
  1. Homepage
  2. Il Mondo Venini
  3. La Fornace
  4. ●●●
  5. Les Techniques Verre

LES TECHNIQUES DU VERRE

    BALLOTON (BALOTON)

    Pour cette technique, le maître se fie à l’utilisation d’un moule en métal, avec des pointes en forme de petite pyramide et à la base carrée le long de toute la surface interne de sa circonférence.
    Lors du soufflage, le verre remplit entièrement le vide et rend un particulier effet d’optique de relief croisé.

    VOIR TOUS LES ŒUVRES

    BATTUTO (FORGÉ) 

    Il s’agit de la technique de travail à froid qui met le plus à l’épreuve la bravoure et la délicatesse du maître verrier.

    Le verre Forgé se caractérise par une surface « frappée » à la main, grâce à une meule, de façon à réaliser d’innombrables petits signes apparemment irréguliers.

    CANNE (CANNES)

    Elles peuvent être d’une seule couleur ou formées avec des pâtes vitreuses de couleurs différentes, transparentes ou opaques, pour des variantes infinies.

    La constante se trouve dans la forme. L’élément de verre est tiré et à section circulaire.

    Les cannes sont habituellement rapprochées pour être fondues et soufflées. Un objet de prestige en sort pour l’effet final et pour la difficulté de la réalisation.

    DECORI (DÉCORATIONS)

    Ce sont les applications ajoutées à chaud par le maître sur la surface de l’objet, pour le rendre unique et précieux. La Décoration est choisie lors de la phase de désignation de la pièce et peut comprendre de la personnalisation du bord du verre jusqu’à l’inclusion de feuilles d’or prestigieuses dans la transparence du verre.

    FASCE (BANDES)

    Sur un morceau central généralement transparent, le maître fond à chaud un motif de fils colorés, appelés plus techniquement Bandes.

    Après les avoir bien mélangés, il recouvre le tout avec une fine couche de cristal, obtenant ainsi un dessin irrégulier et de grand effet.

    INCALMO

    Parmi les techniques les plus complexes, on trouve l’Incalmo. Elle consiste à mettre ensemble à chaud deux formes soufflées le long de leur circonférence, afin d’obtenir dans un même objet, la rencontre magnifique de zones différentes et, d’habitude, de couleurs diverses.

    INCISO (GRAVÉ)

    Cette technique artistique complexe s’effectue avec une meule en pierre dure, grâce à laquelle on grave la surface froide de l’objet presque fini, en suivant avec la plus grande précision le dessin de l’artiste.

    Pendant quelques secondes, la respiration s’arrête à cause de la très grande concentration du maître, car la plus petite erreur peut ruiner tout le travail.

    MANO VOLANTE (MAIN VOLANTE)

    L’expression Main volante indique le mouvement agile et expert de la main du maître verrier lors du travail à chaud d’un verre prestigieux.

    MISTA (MÉLANGE)

    Il s’agit de la définition donnée à l’ensemble de plusieurs techniques, utilisées par le maître pour réaliser des objets en verre de prestige et aux caractéristiques particulières. Le mélange équilibré de plusieurs techniques donne une personnalité forte à la pièce et met en valeur son identité.

    MURRINE (MURRINES)

    Technique décorative parmi les plus anciennes, elle était connue sous les Romains et a été récupérée à Murano au début de 1880. Elle consiste en l’assemblage de Cannes de verre de différente couleur en un dessin préétabli. Le tout est ensuite réchauffé jusqu’à former une canne unique qui est coupée avec précision en de petits disques. Disposés selon un ordre précis, ils sont par la suite réchauffés, travaillés et soufflés dans le but d’obtenir la forme définitive de l’objet.

    PIGNA (POMME DE PIN)

    Pour cette technique, le maître part d’un moule en métal à la forme évocatrice, avec des pointes en forme de petite pyramide et à la base carrée le long de toute la surface interne. Lors du soufflage, le métal imprime sur le verre un effet de relief croisé.

    PULEGOSO

    C’est une des créations de Napoleone Martinuzzi ayant eu le plus grand succès.

    Grâce à cette technique, on obtient une pâte crémeuse, pleine de bulles d’air irrégulières, vues la fusion de la pâte fondue à la substance qui provoque une telle réaction.

    Parfois, le verre créé avec cette technique est embelli par des applications de feuilles d’or. Le Pulegoso est plus rare dans l’éclairage, même si, par effet de lumière, il permet d’obtenir de remarquables effets chromatiques.

    RIGADIN

    Décoration obtenue en soufflant dans la boule de verre dans un moule, en général en bronze, qui crée des rainures à section triangulaire. Le verre à l’intérieur du moule devient à nervures et, si en plus il est torsadé, il est alors appelé Rigadin torsadé.

    SOFFIATO (SOUFFLÉ)

    La technique est appelée ainsi car les artisans développent et modèlent le verre, en soufflant l’air à l’intérieur d’une longue canne en métal reliée, comme le veut la tradition millénaire de l’art verrier.

    Cette très ancienne action, avec l’expérience et l’habilité des maîtres verriers, transforme le simple verre en de véritables chefs-d’œuvre artistiques, uniques en leur genre.

    SOMMERSO (SUBMERGÉ)

    Il s’agit de la technique décorative qui, à partir d’un verre soufflé ou massif, permet d’obtenir plusieurs couches superposées de couleur différente avec un magnifique effet chromatique. Le verre relié à une canne est immergé dans des creusets contenant des verres de différentes couleurs. Parfois, pour augmenter l’effet décoratif entre les couches de verre, le maître insère des feuilles d’or, d’autres métaux ou des petites bulles d’air.