Lingua

Free shipping and returns call us +390412737232 whatsapp +393356380463

Black Friday – Cyber Monday weekend: 15% di sconto – codice coupon BLACKVENINI21

Trova i Negozi
Accedi / Registrati
  1. Homepage
  2. La Storia

LE CENTENAIRE

    Depuis plus d’un siècle, les meilleurs maîtres verriers et artistes se rencontrent dans la Fornace, fondé par Paolo Venini, et donnent vie à une histoire d’excellence et d’innovation qui commence en Italie pour arriver partout dans le monde.

    1921 – 2021

    CENT ANS D’ART, DE BEAUTÉ ET DE MADE IN ITALY

    « Au cours de ces cent ans d’histoire et de passion, VENINI a préservé et interprété un patrimoine artistique unique, enraciné dans la culture vénitienne du XIe siècle, donnant vie à des oeuvres caractéristiques capables de mêler la connaissance profonde de la
    tradition au charme de l’esthétique contemporaine. Depuis peu, cette marque d’excellence fait partie du groupe DAMIANI, qui promeut les valeurs profondes du Made in Italy, de la Beauté et du Savoir Faire à l’échelle internationale avec ses créations. Je suis ravie que VENINI ait franchi cette étape importante : une étape qui ouvre la porte à un nouveau siècle d’art et de design, d’innovation et d’avant-garde créative. »
    Silvia Damiani
    Présidente de VENINI et vice-présidente du groupe DAMIANI

    En savoir plus

    1921 – 1930

    2 octobre 1921

    L’avocat milanais Paolo Venini et l’antiquaire vénitien Giacomo Cappellin fondent la Vetri Soffiati Cappellin Venini & C., un projet ambitieux duquel l’artiste vénitien Vittorio Zecchin fait immédiatement partie, en tant que directeur artistique.

    L’union de ces trois personnalités jette les bases de cette identité stylistique qui, encore aujourd’hui, différencie l’entreprise : changement des schémas traditionnels, ouverture vers les avant-gardes artistiques et maîtrise des techniques de travail, grâce à l’apport des meilleurs maîtres verriers de l’île.

    La même année, Zecchin crée le célèbre vase Veronese, devenu le symbole de l’entreprise.

    1922

    Ouverture des magasins de Venise, Piazzetta Leoncini et de Paris.

    La première série dessinée par Vittorio Zecchin est présentée au Salon d’Automne et à la 13ème Biennale de Venise, avec un lustre situé dans le vestibule du Pavillon central. La collection est exposée également à la Foire de Milan.

    1923

    VENINI reçoit la Grande Médaille d’or « L’exposition Internationale des Arts Décoratifs » de Monza, future Triennale de Milan. Les formes et les couleurs des verres exposés à cette occasion marquent un point de rupture et une révolution pour le monde du verre. Ouverture à Milan du magasin situé via Montenapoleone.

     

    1924

    VENINI gagne le concours national, sponsorisé par le Ministère des Affaires Étrangères, pour l’approvisionnement de cristalleries destinées à toutes les ambassades italiennes à l’étranger. Les services, appelés Ambasciata, sont produits encore aujourd’hui pour les sièges italiens à l’étranger.

    1925

    Lors de l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs et industriels modernes de Paris, sont montés dans le salon d’entrée du Pavillon italien, des Alberelli en verre, avec des boucles et des fruits, dessinés par Zecchin. La même année, VENINI gagne le Grand Prix avec un lustre de trente ampoules et des décorations de boucles. Ces sont les premiers appareils lumineux exposés.

    L’association avec Cappellin se termine et, parmi les nombreuses expositions et les participations aux Biennales, Paolo Venini fonde la « Vetri Soffiati Muranesi Venini & C. » avec Napoleone Martinuzzi, directeur du Musée du Verre de Murano depuis 1922.

    VENINI participe à Rome à la 3ème Biennale d’Art.

    1926

    Lors de la 15ème Biennale d’Art de Venise, VENINI présente une grande fontaine en verre et un grand lustre à bras, dessinés par Napoleone Martinuzzi, dont Gabriele D’Annunzio dira: « le dessin resplendit plus que le verre….la beauté de vos vases est tellement légère qu’elle semble vraiment respirer l’esprit ».

    Grâce à la forte amitié avec le poète, Martinuzzi réalise sur commande des fruits très colorés, Canestri, montés sur des colonnes lumineuses et des lustres pour le Vittoriale degli Italiani.

    Ouverture du magasin de via Condotti à Rome.

    1927

    Lors de la 3ème Biennale des Arts Décoratifs de Monza, les travaux du groupe milanais « Il Labirinto » sont présentés. Ce groupe est composé de Tommaso Buzzi, Pietro Chiesa, Emilio Lancia, Michele Marelli, Gio Ponti, Paolo Venini et de la comtesse Carla Visconti de Mondrona. L’intention était celle de promouvoir la diffusion des arts décoratifs modernes. La même année, Paolo Venini présente une exposition personnelle au Musée des Arts Décoratifs de Genève.

    1928

    Martinuzzi introduit une nouveauté extraordinaire dans le monde de la Fornace: le « pulegoso », verre caractérisé par l’insertion de milliers de bulles d’air.
    Cette innovation est accompagnée d’œuvres monumentales, jamais réalisées en verre, comme la grande fontaine pour la Quadriennale de Rome ou encore la célèbre statue de Joséphine Baker, pour l’Hôtel Excelsior du Lido de Venise.

    1929

    Les premiers animaux drôles en verre de Napoleone Martinuzzi font leur apparition et gagnent le Grand Prix à l’Exposition Internationale d’Art Moderne de Barcelone.

    Ils sont accompagnés, en plein rappel de la nature, par la finesse des verres en forme de plantes grasses et les œuvres d’art appelées Acquari di vetro.

    1931 – 1940

    1931

    Exposition de cactus géants et de fontaines en verre à la 1ère Quadriennale de Rome. Les verres VENINI arrivent jusqu’à l’exposition des Arts Décoratifs d’Amsterdam.

    Un grand arbre fleuri en verre polychrome apparaît à l’exposition du « Fiore d’Arte » qui se déroule au Palazzo Vecchio, à Florence et aujourd’hui exposé à la Bibliothèque Ambrosienne de Milan.

    Le palais de la Poste à Bergame s’éclaire de VENINI, grâce à l’architecte Angiolo Mazzoni. D’autres bureaux de Poste, comme ceux de Teramo, Palerme, Pola, Forli, Savona, Gorizia et enfin Ferrare feront de même. Les grands aménagements sont encore visibles dans les gares de Reggio Emilia, Ferrare, Sienne et Trente.

    1932

    La collaboration avec Martinuzzi se termine, mais le partenariat avec Tomaso Buzzi et Carlo Scarpa commence.

    Alors que Buzzi réalise des verres opaques dans des couleurs complexes, comme Alba (Aube), Alga (Algue), Laguna (Lagune) ou encore Tramonto (Coucher de soleil), l’éclairage VENINI commence à se faire connaître grâce au projet du Palais de la Bourse à Milan, la Tour de la Révolution à Brescia avec l’architecte Marcello Piacentini, la Banque Populaire de Milan, le Palais du Ministère de la Corporation et enfin, le Navire à moteur Conte di Savoia à Gênes avec l’architecte Pulitzer.

    La même année, VENINI présente La Mano di Atlante, réalisée avec la technique du Mosaïque, œuvre de Tomaso Buzzi.  Elle est encore aujourd’hui conservée au Musée VENINI, comme d’autres œuvres rares et précieuses.

    Il réalise également l’éclairage du Palais de la Bourse à Milan.

    1933

    Lors de la 5ème Triennale de Milan et de l’exposition « Verre Italien et Porcelaine Allemande » qui se déroule au Landesgewerbe Museum de Stuttgart, Venini présente des vases gravés avec des reliefs en feuilles, qui sont des vases en forme d’animaux en verre en lattimo et argent, en reticello, des vases transparents et d’autres en couleurs composés de feuilles d’or, avec les tonalités Alba, Alga, Laguna ou encore Tramonto. Voici les protagonistes réalisés par Buzzi pour ces deux évènements.

    1934

    Carlo Scarpa arrive chez VENINI, pour créer les premiers vases Sommersi.

    Diamante de Paolo Venini et les verres de Carlo Scarpa sont présentés à la 19ème Biennale d’Art de Venise. Puis, se succèdent l’Exposition de la Nuova Torino, L’Exposition du Jardin à Florence et l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs à Paris. L’art de VENINI signe également la boutique Croff à Milan, l’American Bar à Venise et le Palais Royal de Bolzano.

    1935

    La fontaine des architectes Montuori et Aschieri devient la protagoniste de la Quadriennale de Rome en recevant le Grand Prix lors de l’Exposition Internationale Artisanne de Bruxelles.

    1936

    La grande collaboration avec Carlo Scarpa continue. Il dessine la série des Murrine Opache Romane et les Corrosi.

    Lors de la 20ème Biennale d’Art à Venise et de la 6e Triennale de Milan, VENINI obtient le Grand Prix avec ses nouveaux verres: Diamante. Ici, Paolo Venini rencontre la céramiste Tyra Lundgren et l’invite à Murano. Avec l’architecte Pulitzer, il réalise le Palais du Comte de Savoie.

    1937

    VENINI reçoit le diplôme honorifique lors de l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs de Paris. Les verres Venini sont présentés à l’Exposition internationale d’art du 19ème siècle et contemporain, à Berlin.

    1938

    Première exposition de VENINI en Scandinavie, à la Compagnie du Nord à Stockholm.

    Paolo Venini expose les nouveaux verres de Scarpa, lourds, travaillés à la meule, avec des gravures figuratives et abstraites, le graveur est le maître principal. Paolo Venini participe à Helsinki à la première Exposition d’Artek, organisée par la première femme d’Alvar Aalto, Aino.

    1939

    Les vases en verre tissu de Carlo Scarpa font leur première apparition. Alors que Paolo Venini participe à la Quadriennale de Rome, il présente une exposition personnelle à la Compagnie du Nord à Stockholm.

    1940

    On assiste à une grande révolution dans la production: Carlo Scarpa et Paolo Venini présentent à la Biennale de Venise et à la Triennale de Milan, les nouvelles techniques des fers forgés, des tissus, des granulaires et des nouvelles murrines. Les collections de Carlo Scarpa et de Tyra Lundgren sont exposées à la 7 ème Triennale de Milan, où elles obtiennent le Grand Prix ainsi qu’au Musée de Grassi de Leipzig.

    1941 – 1950

    1941

    La guerre réduit l’activité de la Fornace, mais celle-ci continue à faible régime. Les expositions se poursuivent ainsi que les réalisations de projets d’éclairage, comme ceux de l’Hôtel Excelsior et de la Banque d’Italie à Rome.

    1943

    Pendant la guerre, en plus de sa production artistique, Paolo Venini crée des séries de lampes et de flacons. L’entreprise VENINI gagne le concours publié parmi les fours (fornaci) de Murano grâce à la création d’un Centrotavola pour l’Université de Padoue. Les différentes facultés sont représentées par des animaux en verre dessinés par Carlo Scarpa.

    1946

    La collaboration avec Gio Ponti démarre. Entre 1946 et 1950, Ponti dessine aussi les bouteilles Crinoline et Morandiane.

    Le Grand Hôtel de Milan est conçu à cette date dans la ville homonyme.

    1948

    Fulvio Bianconi dessine les Masques de la Commedia dell’Arte, le groupe de Musici ainsi que les Grotteschi. Les grands obélisques et les colonnes en verre massif travaillées à la meule sont produits pour la première fois.

    Lors de la 24e Biennale d’Art de Venise, VENINI présente les vases Phoenix et les Serpes de Tyra Lundgren.

    1949

    Fulvio Bianconi et Paolo Venini dessine des ensembles de vases en Zanfirico.

    Le célèbre Fazzoletto est créé. Il s’agit de l’image en verre d’une jupe soulevée par le vent. Le dessin a été réalisé par Fulvio Bianconi.

    1950

    La Galleria del Naviglio, à Milan, accueille les verres de Bianconi, appelés Pezzati.

    1951 – 1960

    1951

    La célébrité de VENINI continue à grandir, au point que de nombreux designers et architectes d’avant-garde arrivent pour de nouvelles collaborations : Eugene Barman, Ken Scott, Banfi, Belgiojoso, Peressuti, Licata, Fornasetti, Tissot et Rogers. En même temps, la production de grandes installations lumineuses se poursuit dans de nombreuses villes italiennes et étrangères.

    Frank Lloyd Wright visite l’entreprise VENINI, accompagné de Carlo Scarpa, Mario de Luigi et Oscar Stornov.

    1952

    Exposition historique à la 26ème Biennale de Venise:

    VENINI présente une avant-première de sa récente production et les nouveaux zanfiricos triples.

    L’entreprise est de plus en plus présente au Musée Neue Sammlung à Munich, chez Georg Jensen et Orrefors à New York, à la Compagnie du Nord à Stockholm ou encore à Toronto chez Eaton. Exposition personnelle au Musée des Arts Décoratifs à Paris.

    1953

    Le peintre Riccardo Licata entre à la Fornace et dessine de nouvelles cannes de murrine appliquées aux vases, coupes et assiettes.

    VENINI est présent dans de nombreuses expositions personnelles, comme au Liberty à Londres, au Illums Bolighus à Copenhague, au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles ou encore au Artex à Helsinki.

    1954

    Franco Albini dessine une série de lampes avec des formes linéaires et du verre opalin.

    La collaboration commence avec Massimo Vignelli et sa série de lampes 4000, qui obtient le Compasso d’Oro lors de la Triennale de Milan. Piero Fornasetti et sa créativité arrivent chez Venini.

    D’importants projets sont réalisés: de nouvelles grandes œuvres d’éclairage pour l’Hôtel Continental à Rome, l’Olivetti Corporation of America selon une idée du cabinet B.B.P.R., le théâtre de Fulda en Allemagne sur projet de Ludovico Diaz de Santillana et enfin le toit de la cour du Palais Grassi à Venise, avec des sphères Baloton, Velario.

    1955

    Incisi, verres à couleurs composés et travaillés à la meule de Paolo Venini.

    Grâce à la collaboration avec le designer américain, Lyn Tissot, des obélisques et des objets en verre naissent. Ils sont en verre incolore avec spirale zanfirico et seront exposés chez Bonniers à New York.

    1956

    Massimo Vignelli obtient le Compasso d’Oro lors de la 28ème Biennale d’Art de Venise pour ses Funghi, lampes à bandes en verre Tissu. Lors du même évènement, les Incisi de Paolo Venini et les bouteilles Morandiane de Gio Ponti à cannes bicolores sont exposés.

    1957

    De grands vitraux polychromes sont produits par l’architecte Oscar Stonorov pour finir les bureaux de l’UAW – United Automobile Workers – Building à Détroit.

    Le charme de la Fornace conquiert Frank Lloyd Wright pour la deuxième fois.

    Lors de la 11ème Triennale de Milan, l’entreprise gagne une nouvelle médaille d’or, avec l’exposition itinérante organisée par Jensen qui passe par Minneapolis, le Walker Art Center, le Columbia Museum of Art et enfin Long Beach, au Municipal Art Centre.

    De nouvelles et importantes installations lumineuses ont été créées au Palais du Quirinal à Rome, au Palais Cartiere Burgo à Turin et au Casino au Lido de Venise.

    1958

    La collaboration avec Tobia Scarpa débute.

    Paolo Venini et Ignazio Gardella inventent les polyèdres. Ils sont présentés ensuite comme une grande installation lumineuse à polyèdres composables, en forme de cascade, pour l’EXPO de Turin en 1961.

    1959

    Paolo Venini laisse le monde du verre et le nôtre. On doit à Ludovico Diaz de Santillana les futurs choix de production de l’entreprise ainsi que les plus importants projets d’éclairage d’architecture jusqu’en 1985.

    1960

    Thomas Stearns, tisserand de Philadelphie, est capturé par la magie de la Fornace. Ce sera la première d’une longue série de collaborations américaines.

     Une grande rétrospective du travail de Paolo Venini a lieu lors de la 12ème Triennale de Milan.

    Au mois de décembre, Domus publie un article en mémoire de ce grand artiste. Lors de 30ème Biennale de Venise, VENINI présente la série des Battuti de Tobia Scarpa et deux vitraux avec des rayures de murrines colorées.

    Les composables à goutte pour l’éclairage sont utilisés pour la première fois. Il s’agit d’un projet de Vico Magistretti et de Marco Zanuso pour l’Hôtel Excelsior du Lido de Venise.

    Premier d’une longue série de collaborateurs américains, Thomas Stearns, tisserand de Philadelphie, arrive à la Fornace.

    1961 – 1970

    1961

    Lors de l’Exposition de Turin Italia ’61, Carlo Scarpa réalise une grande installation lumineuse à polyèdres composables, en forme de chute libre, qui deviendra le symbole de l’art verrier italien.

    1963

    La série Christofle de Massimo Vignelli est créée. Il s’agit de verres gravés Venini et d’argents de Christofle. L’éclairage de l’Hôtel Intercontinental de Francfort est réalisé.

    1964

    La production de Bestiario de Toni Zuccheri commence, notamment des verres Stracciati, Scolpiti, Crepuscoli, Giade et Grovigli, avec l’aide du maître Mario « Grasso ».

    Lors de la 32ème Biennale d’Art de Venise, parmi les objets, on peut admirer le premier Bestiario, les Crepuscoli de Toni Zuccheri et un vitrail de Gio Ponti. Ponti et Toni Zuccheri dessinent les Vetrate Grosse, blocs de verre coloré et relié par des armatures en fer, pour des églises et des édifices.

    Tapio Wirkkala commence à collaborer avec VENINI, en étudiant les techniques de Murano, comme l’incalmo et le filigrane et en créant des œuvres historiques comme Bolle ou les plus célèbres, Gondolieri Coreani, Lapponi, Pianissimo, Calici et Colletti.

    1966

    Les collections de Toni Zuccheri, Tronchi, Ninfee, Scolpiti et Bastoni et celles de Tapio Wirkkala, Gondolieri Coreani, Lapponi, Pianissimo, Bolle, Calici, Colletti, deviennent les protagonistes de la 33ème Biennale d’Art de Venise et de la 14ème Triennale des Arts Décoratifs de Milan.

    Le projet Excelsior du Lido de Venise est réalisé grâce à Lucio Fontana et Ignazio Gardella.

    1967

    Carlo Scarpa et Mario de Luigi dessinent un vitrail pour le Pavillon Italie pour l’Exposition Mondiale de Montréal.

    Les premiers jeunes artistes verriers américains rejoignent la Fornace pour s’exercer, notamment Dale Chihuly qui restera deux ans pour effectuer un stage et Dick Marquis.

    1968

    L’éclairage de plafond pour la New Orleans Hospitality Room à New York et les Thermes Excelsior de Montecatini est réalisé. Ce dernier comprend des cubes de verre multicolore.

    1969

    Richard Marquis arrive chez VENINI pour étudier le verre. Il deviendra un des principaux exposants dans la technique de la réalisation des murrines.

    1971 – 1980

    1971

    Dans le hall du Mandarin Hotel à Singapour, en levant le regard, il est possible d’admirer l’extraordinaire lustre de 25 tonnes. Il comprend des blocs de verre transparent montés sur une structure en acier et traversés par de la lumière et de l’eau. Le projet est de Don Ashton.

    L’éclairage de la banque Swiss Credit et du Wall Street Branch of New York est réalisé.

     

    1972

    Un terrible incendie détruit les bureaux de l’entreprise VENINI en octobre. Une grande partie des échantillons et des prototypes est réduite en cendres.

    La même année, une nouvelle collaboration avec deux artistes suédois, Ove Thorssèn et Birgitta Karlsson commence.

    1973

    Dan Dailey arrive pour pratiquer l’art verrier. Le World Trade Centre de NYC brille grâce à l’éclairage de VENINI, selon un projet de l’architecte Yamasaki, celui de l’Intercontinental Hotel de Riyadh n’a rien à lui envier.

     

    1978

    De nouvelles lumières pour le Théâtre Schloss de Fulda en Allemagne ont été inaugurées et projetées par l’architecte Weber, comme pour le foyer du Moulin Rouge à Paris et l’Al Hada Sheraton Hotel à Taif.

    1979

    Laura de Santillana dessine des assiettes en murrines pour l’exposition « New glass ’79 », au Corning Museum et gagne le Grand Prix. Toni Zuccheri dessine les nouveaux Anatre et Fischioni en verre meulé. Le « Fourrures George V » à Paris présente une nouvelle lumière.

    1980

    L’éclairage pour le Royal Diwan de Taif et le Palais Royal de Damman en Arabie Saoudite est créé.

    1981 – 1990

    1981

    Des expositions itinérantes organisées avec le Smithsonian Institution (SITES) ont commencé. La première ouvre en septembre à la Galerie Renwichk de Washington.

    Pendant la même période, VENINI participe à la grande exposition du verre au Palais Grassi à Venise, intitulée « Murano Vetri Oggi».

    1982

    Massimo Vignelli dessine la nouvelle image graphique de l’entreprise Venini. L’exposition « Smithsonian » s’ouvre au Musée des Arts Décoratifs de Montréal. Laura de Santillana dessine le vase Biro. L’éclairage du nouveau siège de la TV à Riyad et de l’Hôtel Pavillon à Miami est projeté. Des lampes Halogènes sont présentées à l’Euroluce.

    1983

    Le Casino de la Vallée à Saint Vincent, le Golf International Bank (Bahrein) et l’Hôtel Al-Jhsaa (Hofuf Sj) s’éclairent grâce à VENINI.

    1985

    Un grand travail d’éclairage pour le Palais Royal d’Algar a été réalisé. Présentation du « Cielo » : Magistretti, Deganello, de Martini, dans le cadre de la recherche réalisée avec Francesco Binfarè. De nouvelles lampes de Cini Boeri ont été créées.

    1986

    VENINI est achetée par les familles Gardini et Ferruzzi. Ces années-là, en plus de nouvelles œuvres, les rééditions d’œuvres de grand succès et également numérotées sont proposées. Le talent de VENINI permet d’éclairer des palais et des sièges prestigieux dans le monde entier.

    1988

    Les projets avec des artistes et des designers internationaux, commencent à voir le jour, notamment avec Alessandro Mendini avec Acco, Simira, Dor, Arado et Berito. D’importants travaux de restructuration sont réalisés dans le siège de l’entreprise à Murano. De nouvelles lampes de Maria Cristina Cini Boeri, Bruno Gecchelin et Christian Spaltestein sont créées.

    1989

    Timo Sarpaneva dessine les nouveaux Aaya, Tuuli et Vire avec la technique de l’incalmo.

    Grand retour de Fulvio Bianconi chez VENINI qui réalise le vase Ritagli avec une technique innovante et Fasce sommerse. Marco Zanini réalise Micel, Simeon, Giulian, Milion et Marin. Ettore Sottsass crée les lampes Giocosa, Formosa et Gloriosa.

    Le Musée fur Kunsthandwerk de Francfort inaugure l’exposition « Tapio Wirkkala-Venini ».

    L’éclairage de l’Hôtel City Hilton de Munich est réalisé.

    1990

    Cette décennie voit arriver de nouveaux artistes, architectes et designers.

    Parmi lesquels, on peut citer Ettore Sottsass, Emmanuel Babled, Gae Aulenti, Paolo Deganello, Vico Magistretti, Alessandro Mendini, Mario Bellini, Paolo Portoghesi, Cini Boeri, Bruno Gecchellin et Marco Zanini. Chacun d’eux laisse une marque dans l’entreprise.

    1991 – 2000

    1992

    Les sièges de la Banque d’Italie à Rome, Milan et Naples s’éclairent grâce à VENINI. La collection Galassia d’Alessandro Mendini est présentée à l’Euroluce avec celle de « I sogni Infranti» de Mario Bellini.

    1993

    Après des années d’absence, VENINI retourne à la Biennale de Venise avec une importante sculpture en verre et métal, réalisée par Ben Jakober et Yannick Vu: Il Cavallo di Leonardo. Comme pour porter un toast à cet évènement, les Bicchieri d’Alessandro Mendini sont présentés par la même occasion.

    1995

    L’association avec Gae Aulenti commence avec la réalisation de Torto, Ritorto et Geacolor. Rodolfo Dordoni réalise également les vases Magi.

    1996

    Pour célébrer les 75 ans d’activité de VENINI, la Fondation Giorgio Cini située à Venise accueille une exposition qui parcourt l’histoire de l’entreprise.

    1997

    Même la mode entre dans a Fornace. Le styliste Gianni Versace dessine personnellement la collection Venini V.V.V. (Vetri Versace Venini).

    1998

    En janvier, la société Venini S.p.A. est achetée par le groupe Royal Scandinavia, détentrice de marques prestigieuses comme Royal Copenhagen, Georg Jensen Orrefors – Kosta Boda ou encore Boda Nova.

    2001 – 2010

    2001

    La société est achetée par Italian Luxury Industries, groupe italien appartenant aux entrepreneurs Giancarlo et Gabriella Chimento et Giuliano et Guglielmo Tabacchi.

    La nouvelle propriété reprend l’idéal témoin de l’identité de l’entreprise, composé de création, innovation, expérimentation et recherche.

    2002

    La « Fondation Cartier pour l’Art Contemporain » présente l’exposition « Fragilisme d’Alessandro Mendini », le symbole de l’évènement est la sculpture Guerrier de Verre, dessinée par l’artiste pour VENINI et produite en édition limitée de 36 pièces. Œuvre réalisée également en version avec or et diamants.

    La même année, Giorgio Vigna, architecte milanais actif également dans le design du bijou, réalise pour le Museo Correr de Venise, une collection de sculptures en pièces uniques, le tout dans une association intéressante de verre soufflé et de métaux précieux: Fuochi d’acqua.

    Le livre « Fuoco Sabbia Mani » sort en librairie. Il parle de la Fornace de VENINI, avec des photographies de Gabriele Basilico et des textes d’Alda Merini.

    2003

    L’entreprise présente de nouvelles collections et œuvres à édition limitée, dessinées par Giorgio Vigna, Alessandro Mendini, Sandro Chia et Mimmo Rotella.

    2005

    Les années suivantes, les créations se multiplient, impliquant de nouveaux designers, comme les frères Fernando et Humberto Campana, qui créent une grande installation de cloches en verre, exposée à la Galerie Moss de New York.

    2006

    Les 85 ans de VENINI s’unissent au centenaire de la naissance de Carlo Scarpa, et pour l’occasion, certaines éditions du passé sont rééditées en série limitée. À cette occasion, Alessandro Mendini écrit une réflexion sur la valeur et la signification de VENINI dans le monde de l’art: Le Manifeste de l’entreprise.

    2009

    Le Musée Bagatti Valsecchi expose la fontaine Rivivo et les lampes de sol Fragments des frères Campana. VENINI participe à la 53e Exposition Internationale d’Art, la Biennale de Venise « Fare Mondi », au Pavillon Venise pour organiser par la suite une importante vente aux enchères avec la maison de vente Phillips de Pury.

    2011 – 2020

    2010

    L’innovation de l’entreprise explore de nouvelles frontières, en travaillant avec de très grands noms du design international, comme Fabio Novembre, Luca Nichetto, Gaetano Pesce, Matteo Thun, Atelier Oï, Studio Job, Emmanuel Babled, Harri Koskinen, Diego Chilò, Ronan et Erwan Bourroulec ou encore Leonardo Ranucci.

    Parmi eux, Tadao Ando se distingue avec sa célèbre collection Ando.

    2011

    Venini célèbre ses 90 ans avec un projet d’exposition itinérante qui implique différentes villes dans le monde: Venise, Milan, Shanghai et New York. Le Musée du Verre organise une exposition consacrée à cet évènement.

    La même année, pour l’inauguration du SHOMG – Shanghai Museum of Glass, l’entreprise VENINI est invitée en tant que première société à exposer ses œuvres. Et celles de Tadao Ando sont présentées à Punta della Dogana à Venise avec un grand évènement.

    L’entreprise met à disposition son archive historique pour un projet d’expositions annuelles, organisé par la Fondation Giorgio Cini et la Fondation Pentagram, dans Le stanze del Vetro. En septembre, la première exposition appelée « Carlo Scarpa Venini 1932 – 1947 » est inaugurée.

    2012

    Christie’s achète aux enchères pour 241 000 € le vase Laccati, noir et rouge de Carlo Scarpa datant de 1940.

    Le projet décennal d’expositions VENINI débute dans les Salles du Verre sur l’île de San Giorgio Maggiore.

    2013

    Le Metropolitan Museum de New York expose « Carlo Scarpa. Venini 1932 – 1947 » est inaugurée. Emmanuel Babled présente au Palais Franchetti, à Venise, sa collection Osmosi.

    2014

    Bulgari présente à Abou Dhabi « Œuvre Unique »: la bouteille a été réalisée par des maîtres verriers dans la Fornace de VENINI.

    2015

    VENINI contribue à la réalisation du Festival de Ravenne. Dans le cadre du dernier concert dirigé par Riccardo Muti, l’œuvre dessinée par Alessandro Mendini, le Falstaff est réalisée puis offerte au maître.

    Le nouvel hôtel La gare de Milan brille de nouveaux feux.

    La même année, une grande installation à polyèdres est créée pour une villa privée en Pologne.

    2016

    La famille Damiani annonce l’acquisition de la majorité des actions de VENINI S.p.A.

    Le nouvel éclairage du célèbre Hôtel Adlon Kepinski à Berlin est signé VENINI.

    2017

    Peter Marino, designer rebelle de renommée internationale, visite VENINI et autographe une des pièces de sa nouvelle collection Black Belt.

    2018

    Pendant le Salon du Meuble, VENINI présente la collection innovante dessinée par Ron Arad Where are my glasses? et les œuvres de Peter Marino. Et voici qu’arrive également la collection Torcia.

    Au mois de mai, les portes de la Fornace s’ouvrent pour la 47e édition mondiale de la Conférence GAS (Glass Art Society), qui se déroule sur l’île de Murano.

    Le MAD (Musée des Arts Décoratifs) de Paris inaugure la rétrospective sur Gio Ponti: « Tutto Ponti, Gio Ponti archi-designer ».

     

    Le 23 mai, à Chicago, la maison de ventes aux enchères Wright Action atteint un record de vente d’art verrier de Murano avec La sentinella di Venezia, de Thomas Stearns datant de 1962, obtenue à 737 000 €.

    Toute la collaboration de Mario Bellini et la présentation de la nouvelle collection Torcia sont aménagées dans le musée du Verre de Murano.

    En septembre, Les Salles du Verre inaugurent l’exposition « La verrerie M.V.M. Cappellin et le jeune Carlo Scarpa 1925 – 31 ».

    2019

    La collaboration avec Marc Thorpe débute. Il dessine la collection « Unity », présentée à la galerie « Les Ateliers Courbert » de New York.

    Alessandro Mendini, âme de VENINI depuis 1988, nous quitte.

    Pour le célébrer, Milan demande de pouvoir utiliser l’image d’Angelo Guerriero pour l’affiche du Salon du Meuble. Pendant le salon, une nouvelle collection de lampes de table dessinées par Hani Rashid et Paladini d’Emmanuel Babled sont présentés.

    En mai, dans le magasin d’exposition de Tokyo, Michela Cattai présente Acqua et Contrasto. En plus de l’exposition consacrée à Tapio Wirkkala au Musée du Verre, les pièces de Bellini sont exposées à Moscou.

    Carlo Cracco choisit VENINI pour sa nouvelle brasserie à Milan. D’autres importants projets faits sur mesure sont en cours de réalisation.

    En septembre, lors de la Venise Glass Week, l’exposition « Collettiva Venini » est présentée, avec des œuvres d’Emmanuel Babled, de Giorgio Vigna, de Michela Cattai, de Dan Dailey et de Benjamin Moore.

    Alors que dans les Salles du Verre sur l’île de San Giorgio, à Venise, l’exposition est consacrée à l’artiste américain Thomas Stearns, qui fréquenta la verrerie Venini au début des années 60. Il sera possible d’admirer la célèbre œuvre « La Sentinella di Venezia ».

    Venini Home

    Newsletter

    Découvrez en exclusivité toutes les nouveautés du monde VENINI.

    VENINI SPA © P.IVA 00577980279